La vaccination du chien : tout savoir

La vaccination du chien est indispensable pour prendre soin de votre boule de poils. Il s’agit d’une mesure préventive contre certaines maladies potentiellement dangereuses.

L’injection permet en effet de stimuler la fabrication d’anticorps dont l’organisme aura besoin pour se défendre s’il contracte la maladie. Il ne faut donc pas la négliger.

Nous allons vous dire tout ce que vous devez savoir sur la vaccination de votre poilu !

Quels sont les vaccins obligatoires pour les chiens ?

En France, il n’y a pas d'obligation de vaccination en ce qui concerne les chiens. Vacciner son animal de compagnie est fortement conseillé, mais cela reste au bon vouloir de son propriétaire dans la plupart des cas.  Les vaccins recommandés concernent des maladies très contagieuses contre lesquelles il n'y a pas de traitement spécifique. 

Il existe néanmoins certaines situations où la vaccination du chien sera exigée.

Par exemple, si vous devez voyager avec votre chien, sachez que le vaccin contre la rage sera obligatoire pour obtenir le passeport européen.

Dans le cas où vous devez mettre votre toutou en pension canine, ou si vous prévoyez de prendre des cours d'éducation, d’autres vaccins peuvent être nécessaires comme le vaccin contre la toux du chenil, ou encore le vaccin contre la parvovirose

Enfin, pour les chiens catégorisés (comme le Rottweiler ou l'American Staffordshire terrier) le vaccin antirabique est obligatoire même sur le territoire français. 

A quel âge la vaccination doit-elle commencer ?

La vaccination doit être débutée dès que votre chiot atteint l'âge de 2 mois. Avant, ce n’est pas utile car le bébé chien est toujours protégé par les anticorps de sa mère. De plus, son système immunitaire ne peut pas encore répondre efficacement à l’injection.

La primo-vaccination se fait en 2 fois. La première injection est réalisée à partir des 2 mois du chiot, et la seconde se fait un mois plus tard. 

La protection contre les maladies infectieuses est efficace à partir de 15 jours après la seconde injection.

Il faut ensuite procéder à un rappel chaque année. Il se fait généralement lors de la visite annuelle chez le vétérinaire.

Le vaccin contre la rage est spécifique. Il peut être fait à partir de l’âge de 3 mois et ne nécessite pas de rappel. Le chien est protégé tout au long de sa vie avec une seule injection.

Le respect du calendrier vaccinal est important à tout âge. Un chien âgé, même s’il a été vacciné tout au long de sa vie, peut avoir un système immunitaire moins performant et donc être plus sensible face aux virus.

Quels sont les vaccins les plus importants ?

De manière générale, il y a 4 vaccins qui sont conseillés par les vétérinaires. Il s'agit des vaccins contre la maladie de Carré, l’hépatite de rubarth, la parvovirose et la leptospirose, appelées CHPL. 

La leptospirose

Cette maladie est ce qu’on appelle une zoonose, c’est-à-dire une maladie qui peut se transmettre à l'homme. La leptospirose se transmet par contact direct ou indirect avec un animal contaminé. Il s’agit d’une bactérie très résistante, y compris à l’extérieur. Les chats et les rats peuvent en être porteurs sans développer de symptômes. En revanche, chez le chien, il s’agit d’une maladie grave qui peut avoir plusieurs formes : rénale, hépatique ou encore respiratoire. Le pronostic vital en cas de leptospirose est réservé. 

La maladie de Carré

Cette pathologie est très contagieuse. Elle se propage par contact direct ou par contact avec les sécrétions d’un chien contaminé. La maladie de Carré est généralement mortelle car il n’existe pas de traitement. 

La Parvovirose

Ce virus est très résistant et peut survivre longtemps dans l’environnement. La transmission peut donc se faire par contact indirect. Il s’agit d’une maladie potentiellement grave voire mortelle qu’on ne peut pas soigner. 

L’hépatite de Rubarth (aussi appelée Hépatite Contagieuse Canine)

Il s’agit là encore d’une maladie contre laquelle il n’existe pas de traitement spécifique. Le virus se propage dans tout le corps mais touche particulièrement le foie, provoquant une hépatite. Le virus est très résistant et la contamination se fait par voie oro-nasale. 

Les autres vaccins 

Il existe d’autres vaccins, qui peuvent être plus ou moins nécessaires en fonction de la région où vous habitez ou lorsque vous voyagez avec votre compagnon à quatre pattes.

Si vous habitez une région concernée par la piroplasmose, une maladie transmise par les tiques, le vaccin contre cette maladie est une précaution utile, en plus d’un traitement antiparasitaire préventif.

Il existe également un vaccin pour les chiens contre la maladie de Lyme.

Si vous habitez autour du bassin méditerranéen ou si vous vous rendez dans le Sud de l’Europe par exemple, le vaccin contre la leishmaniose, une maladie transmise par des petits moustiques appelés phlébotomes, est conseillé.

 

Faire vacciner son chien permet donc de stimuler ses défenses immunitaires et de le protéger contre des maladies qui pourraient lui être fatales. C’est primordial pour prendre soin de la santé de votre chien. Il ne faut donc pas négliger les rappels tout au long de sa vie. Vous pouvez également stimuler l’immunité de votre chien grâce à des compléments alimentaires spécifiques, afin de prévenir les maladies courantes.

 

Ecrire un commentaire

Tous les commentaires sont modérés avant d'être publiés

Nos produits