Hello Jack GmbH

Mon chien dégage une odeur désagréable, dois-je m'en inquiéter ?

MY DOGS SMELLS BAD, SHOULD I BE CONCERNED ?

Mon chien dégage une odeur désagréable, quand faut-il s'inquiéter ?



Pas besoin d’être un expert pour identifier une nouvelle odeur désagréable. Lorsque c’est le cas posez-vous les bonnes questions et n’attendez pas de pendre de rendez-vous chez votre vétérinaire dès que possible. Nous avons réunis dans ce blog, les principales odeurs "dangereuses" auxquelles vous devriez prêter attention.

1/ Les glandes anales

Votre chien possède deux glandes de chaque côté de l’anus qui produisent du liquide lorsqu’il va à la selle. Malheureusement, votre chien peut souffrir de problèmes d’estomac ce qui entraîne des selles molles par conséquent il ne sera pas en mesure de libérer naturellement le liquide de sa glande anale. Si c’est le cas, votre chien peut souffrir d’une infection ou, pire, d’une rupture.

Une glande anale en bonne santé dégage une odeur âcre, mais lorsqu’elle est infectée l’odeur est inévitable et vous serez en mesure de le percevoir. 

2/ Infection des oreilles 
Certaines races ont des oreilles tombantes comme l’épagneul cocker par exemple. Les oreilles de ces chiens sont profondes, chaudes et humides ce qui constitue un environnement propice à la prolifération de bactéries et par conséquent d’infections. Les infections aux oreilles sont plus fréquentes que ce que l’on pense. 

Elles peuvent être causées par une surproduction de certains types de bactéries, comme les levures. Si votre chien a des oreilles en bonne santé elles ne devraient pas sentir d’odeur. 

Si vous remarquez une odeur ou un suintement de l’oreille de votre chien prenez des mesures immédiatement. L’intensité de l’odeur varie selon le type d’infection : elle est âcre, rance et s’accompagne souvent de pus et de sang. 
3/ Les maladies dentaires
En tant que parents de chiens, vous devez veillez attentivement à sa santé bucco-dentaire, en lui brossant les dents une fois par jour, en lui donnant un bâtonnet dentaire. Il est commun d’associer les chiens à la mauvaise haleine cependant les maladies dentaires sont un phénomène visible. Pour commencer, vérifiez ses gencives : leurs couleurs sont-elles rouges, saignent-elles ou sont-elles gonflées ? Des gencives saines sont roses et deviennent blanches lorsqu’on les presse puis redeviennent rose après quelques secondes.

Puis, regardez leurs dents. Elles doivent être blanche/crème. Elles ne doivent pas être décolorées, cassées ou entourées de tartre et de plaques dentaires épaisse. Une accumulation de tartre peut entraîner une infection et des maladies de gencives ce qui sera inconfortable et douloureux. Il est important de savoir que les maladies dentaires peuvent également entraîner des maladies plus graves et mortelles, comme des maladies du foie, des reins ou du cœur. 

Pensez à emmener votre chien chez le vétérinaire pour un nettoyage en profondeur au moins une fois par an, de préférence deux fois par an.
4/ Abcès 
Très similaire à une infection cutanée, un abcès peut créer une odeur assez désagréable. Ces poches de pus s'accumulent sous la peau, provenant d'une infection (peut-être cutanée), d'une blessure ou d'une morsure d'un autre animal ou d'un insecte. Les abcès peuvent provoquer une gêne et une irritation extrêmes, et beaucoup déclenchent également une fièvre, un manque d'appétit ou d'énergie. Parfois, ces abcès peuvent se rompre, ce qui produit un affreux pong que vous ne pourrez pas manquer.

Si votre chien a un pelage épais et fourni, comme les bergers allemands ou les Akitas, les abcès peuvent grossir et ne pas être détectés par la couverture des poils longs. Pour que votre chien se rétablissent complètement vous devez l’emmener chez le vétérinaire.
5/ Infection cutanée 
Si votre chien souffre d’une infection cutanée sa peau dégagera une odeur forte désagréable. Les infections cutanées bactériennes et fongiques produisent toutes les deux des odeurs similaires, ce qui les rends difficile à différencier. C’est pourquoi il faut toujours consulter un vétérinaire. 

Si vous remarquez une mauvaise odeur, ainsi que des démangeaisons, des morsures, une perte de poils ou un pelage d’apparence gras cela peut être des signes que l’infection cutanée s’aggrave.